L’impressionisme - Топики по французскому языку - Топики - Для тех кто учится!!!
Понедельник, 05.12.2016, 05:29
Приветствую Вас Гость | RSS

Для тех кто учится

Категории раздела
Мавзуъхо бо забони точики [98]
Мавзуъхо - Анатомия, Зоология, Ботаника, Забон ва Адабиёт, Таърих, География, Асосхои техникаи компютери, Фалсафа, Сиёсатшиноси ва дигар мавзуъхо
Темы по английскому [11]
Темы по географии, химии, физики, и другое по английскому
Топики (темы) по русскому [80]
Коллекция топиков по русскому языку
Masallar - Turkçe [30]
Топики по английскому. [278]
Топики по английскому языку, темы по английскому, сочинения по английскому языку, english topics. Перевод на русский язык
Иншохо [108]
Топики по немецкому языку [112]
Коллекция топиков по немецкому языку
Топики по китайскому языку [7]
Коллекция топиков по китайскому языку
Топики по французскому языку [61]
Коллекция топиков по французскому языку
Наш опрос
Ба сайт чихо лозим аст?
Всего ответов: 1807
Статистика

Онлайн всего: 1
Гостей: 1
Пользователей: 0

Топики

Главная » Статьи » Топики по французскому языку

L’impressionisme
Le mouvement impressionniste est né au 19ème siècle. Il est rare dans l'histoire de l'art qu'un mouvement exerçât autant d'influence que celui-ci, malgré des débuts difficiles. Il a en outre la particularité d'être l'oeuvre d'une vingtaine de peintres, se connaissant entre eux, tous liés à Paris. Le groupe а développé son art grâce à de nombreuses évolutions tant morale que technique. Cet art très novateur, par ses techniques et son approche de l'image, provoqua une libération de l'art au 20ème siècle.

Les techniques picturales

Bien que les impressionnistes n'appliquaient pas de procédé technologiques strictement déterminé, ils avaient en commun certaines méthodes ou objectif.

Ils ne partageaient pas tous en effet la même approche des problèmes de composition, de touche ou de traitement de couleur, mais c'est cette diversité qui fit la richesse du mouvement.

L'habitude de peindre en plein air leur est commune, bien que certains artistes, comme le célèbre Renoir, éprouvent une certaine réticence vis à vis de ce procédé.

L'impressionnisme marque un temps fort dans l'histoire du paysage français. Les peintres se sont en effet attachés a l'observation de Paris et de ses faubourgs, des sites de Normandie, des bords de la Seine, de mer ou tout simplement de la campagne.

Leur souci majeur est de capter immédiatement l'impression visuelle ressentie face à un paysage ou à une scène extérieure afin de fixer sur la toile l'éclairage exact à ce moment donné. L'oeuvre ne réside pas dans le paysage lui-même mais dans l'expression du temps qui passe sur celui-ci.

Pour traduire au mieux la sensation naturelle du plein air, les impressionnistes utilisent les couleurs spectrales du soleil:

Les couleurs primaires: bleu, jaune, rouge

Leurs complémentaires: l'orange, le violet, le vert, ainsi que les tons intermédiaires et le blanc.

Ils évitent soigneusement le gris et le noir.

Leur approche des couleurs s'inspire des decouvertes de Eugene Chevreul et notamment de ses theories en matiere de melange optique.

Il utilise notamment le fait que les couleurs se fondent à distance dans l'oeil du spectateur.

Les impressionnistes apprenaient de différente manières la peinture, ces manière nous vous les décrivon ci-dessous.

Les écoles

L'une des plus grande richesse du patrimoine parisien était bien sûr la collection du Louvres.

Les impressionnistes y puisaient inspiration et enseignement. Il était relativement facile d'obtenir une autorisation de copier les tableaux dans les salles de musée, il suffisait de posséder une carte dûment signée par une personne se portant garante de préférence associés aux autorités artistiques. De nombreux peintres comme Manet, Renoir, Degas, pratiquèrent cet enseignement.

Les peintres apprenaient aussi dans des ateliers comme l'atelier de Gleyre. Cet atelier était un des nombreux lieu dirigés par un peintre renommé (ici Charle Gleyre) qui accueillaient des élèves. Au cours de sa carrière, Gleyre format environ 600 élèves dont Bazille, Monet, Renoir, Sisley et Whister. Dans l'ateliers, les élèves dessinaient ou peignaient d'après des modèles vivants (généralement un homme une semaine, une femme l'autre semaine) dont la pose était indiquée par l'assistant du maître: le massier. L'atelier de Gleyre comptait ordinairement une trentaine d'élèves et les frais étaient très modiques (10f/mois) ce qui explique qu'en 1864 l'atelier dût fermer pour des raisons financières.

Il existait aussi des écoles d'art comme l'académie suisse, fondée par un ancien élève de David où était dispensé aucun enseignement et qui fournissait uniquement le mobilier et les modèles vivants. Elle fut fréquenté par Cézanne, Guillaumin, Guillemet, Ludovic, Piette, Pissaro et Monet. Aucune ville au monde n'offrait autant de d'écoles que Paris.
Категория: Топики по французскому языку | Добавил: Warior (13.05.2013)
Просмотров: 241 | Теги: L’impressionisme | Рейтинг: 0.0/0
Всего комментариев: 0
Имя *:
Email *:
Код *:
Вход на сайт
Корзина
Ваша корзина пуста
Поиск

Все права защищены © 2016-2014 omuzgor.my1.ru